Devenir sellier-bourrelier : la formation adéquate à ce métier

L’artisanat est un secteur d’activité qui nécessite un minimum de connaissances pour la pratique. C’est dans cette même logique que devenir sellier-bourrelier nécessite un certain type de pré-requis. Il s’agit entre autres d’un minimum de formation adéquate à l’exercice de ce métier. Découvre avec nous les qualifications nécessaires à avoir pour exercer dans ce métier.

Qu’entend-on par sellier bourrelier ?

Encore connu sous le nom de sellier-harnacheur, l’artisan dont il est question se charge de concevoir, de fabriquer, d’entretenir et de réparer toutes les pièces en cuir. Il peut s’agir de selles, de sangles, de harnais, de protections et elle de brides.

A lire également : Les figures emblématiques du cinéma : zoom sur les acteurs américains noirs

C’est un réparateur de toutes pièces en cuire indispensables à la conduite d’un attelage. Mais encore, il répare les pièces ou équipements ayant rapport à la conduite d’un cheval dans le cadre de la pratique des sports équestres. Cet artisan réalise un travail de conception sur mesure la plupart du temps. Il agit en fonction du cavalier, du cheval et de l’audace qui sera fait des outils.

Quel diplôme est requis pour devenir sellier-bourrelier ? 

Prétendre au métier de sellier bourrelier, c’est d’abord disposer des compétences nécessaires pour être qualifié, apte à ce métier. Au nombre de ces compétences réside bien sûr la formation. Comme dans toutes autres disciplines, il faut un minimum de base, une certaine formation pour prétendre être d’un corps. Ici, on a affaire à deux types de formations, la formation initiale et celle continue.

A lire en complément : Neaj a été aperçue en studio avec Nadjee, un featuring se prépare

Formation initiale

Le minimum pour exercer la fonction de sellier-bourrelier, c’est d’être titulaire d’un CAP. Le CAP est le diplôme minimal pour exercer ce métier. Ainsi, avec votre CAP sellier harnacheur, un CAP en  sellerie générale ou encore un CAP en maroquinerie, il est bel et bien possible d’exercer la fonction de sellier-bourrelier.

Toutefois, avec un Niveau BAC, vous êtes en mesure de pratiquer cet art. Ainsi, il vous faut un Titre de sellier de l’Institut français du Cheval et de l’Équitation, un BAC pro métiers du cuir – maroquinerie ou encore un BAC pro métiers du cuir – sellerie garnissage. Ces formations peuvent vous être très utiles dans votre fonction, car vous y apprendrez en profondeur le métier.

Formation continue 

En formation continue, il s’agit d’un véritable perfectionnement. C’est justement pourquoi, à l’occasion d’une reconversion professionnelle, vous pouvez devenir sellier en préparant la voie de sellier professionnel. La formation continue est donc une occasion de compléter son palmarès à partir du brevet pour devenir un vrai attitré du domaine. Vous pourrez ainsi vous inscrire à l’École professionnelle des Haras Nationaux afin de parfaire votre niveau pour un grade plus élevé.