Quels sont les risques de la pratique du breathwork et comment les éviter ?

92

Récemment arrivé en France, le breathwork compte déjà des milliers de pratiquants tous très heureux des avantages qu’ils en tirent. Cependant, cette nouvelle technique de méditation n’est pas sans risques. En effet, le fait d’amplifier sa respiration peut avoir des effets négatifs sur l’organisme. Vous désirez savoir lesquels ainsi que les précautions à prendre ? Élément de réponses ici.

Les risques de la pratique du breathwork

Faire du breathwork n’est malheureusement pas sans risques. Les effets négatifs de cette pratique varient en fonction des individus.

A lire également : Quel est le travail qui me convient le mieux ?

Les vertiges

Les vertiges font partie des effets secondaires les plus fréquents liés à la pratique du breathwork. Ils sont dus aux changements effectués dans la manière de respirer. En effet, en amplifiant sa respiration, l’individu ressent automatiquement des sensations étranges. La tête qui tourne, les picotements dans les membres et les nausées sont d’ailleurs les premiers symptômes.

Au fur et à mesure que le rythme de la respiration est modifié, ces derniers s’amplifient. L’individu ressent alors des vertiges. Ceux-ci peuvent conduire à des pertes de connaissance. Toutefois, il faut rappeler que ces effets secondaires ne représentent pas de véritables menaces. L’individu retrouvera en effet toutes ses facultés quelques minutes après la fin de la séance de breathwork.

Lire également : Pourquoi aller à un logoped ?

Les crises d’angoisse et de panique

Il peut arriver que certaines personnes aient du mal à gérer les premiers symptômes. C’est généralement ce qui arrive à ceux qui en sont à leur première séance. Ils cèdent facilement à la panique et ont parfois du mal à respirer. Il faut alors les suivre de plus près pour les aider à réussir l’exercice.

Dans certains cas, les crises sont provoquées par les retrouvailles avec les mauvais souvenirs. Il n’est pas rare que certains participants poussent des cris au cours des séances à cause des visions qu’ils ont eues : c’est une réaction tout à fait normale. Il revient donc au coach d’intervenir pour aider ces personnes à contrôler leurs émotions et faire face à leurs peurs.

Les dysfonctionnements au niveau du cerveau

Le bon fonctionnement du cerveau peut être perturbé au cours des séances de breathwork. Ceci se produit lorsque le taux d’oxygène présent dans l’organisme est au-dessus des normes. En effet, les grandes inspirations font entrer une quantité trop élevée d’O2 dans le sang. De cette manière, le cerveau a du mal à suivre le rythme.

Toutefois, cet effet secondaire ne dure qu’un petit instant. Une fois la séance terminée, tous les participants retrouvent leurs facultés mentales.

Participer à un séjour breathwork pour éviter les risques qui y sont liés

La solution la plus simple pour éviter les risques liés à la pratique de cette technique de méditation est la séance collective. Le séjour breathwork est d’ailleurs le type de séance le plus conseillé, car il permet de se concentrer uniquement sur les exercices pendants un bon moment. De cette manière, les participants s’habituent aux effets secondaires plus facilement.

De plus, la présence du coach professionnel est rassurante. Il dirige la séance en fonction des réactions. Il ne faut pas oublier qu’il a pour rôle de venir en aide aux participants qui éprouvent des difficultés à réaliser les exercices. Étant un expert du domaine, il sait également réagir rapidement en cas d’urgence.

En somme, retenez que faire du breathwork comporte quelques risques. Même si ces derniers ne sont pas très dangereux, il est conseillé de faire des séances en groupe pour bénéficier d’un suivi en permanence.

Tout savoir sur la pratique du breathwork

Le breathworking est une technique de respiration rapide qui amène à l’hyperventilation. Cependant, comme vous avez pu le voir, cette pratique comporte des risques : vertige, crise d’angoisse, dysfonctionnement du cerveau, etc. Mais, le breathwork comporte tout de même de nombreux avantages qui améliorent la qualité de vie des pratiquants. Cliquez sur ce lien si vous souhaitez obtenir plus d’infos sur le sujet.

Les étapes d’une séance de breathwork

Une séance de breathwork est guidée par un professionnel certifié en la matière. Il est possible de participer à une séance de breathwork seul ou avec un groupe. La séance est plutôt, puisqu’elle peut durer une journée voire deux.

Le début d’une séance commence par un coaching de développement personnel pour préparer l’esprit. Ensuite, l’exercice de respiration active peut débuter. Pour que les muscles et l’esprit soient parfaitement détendus, il est conseillé de s’allonger sur le dos et de bander ses yeux. Il faut faire grande et longue inspiration, jusqu’à ce que le ventre soit tendu, mais aussi inspirer au niveau de la poitrine. Ensuite, expirez en soufflant l’air énergiquement par la bouche. Il faut répéter ces étapes en boucle pendant une demi-heure.

Les endroits où l’on pratique le breathwork

Si vous souhaitez tester la pratique du breathwork, vous pouvez participer à des séances seules ou groupe organisé par des animateurs professionnels, qui ont reçu une formation spécialisée. Seulement, très peu de salles existent en France. Cependant, de nombreux séjours de breathwork sont organisés où vous pouvez partir loin de votre tracas quotidien pour vous retrouver.

Sachez qu’il est tout à fait possible de pratiquer le breathwork chez soi. Il vous suffit de suivre correctement les trois étapes mentionnées ci-dessus. Pour que votre respiration garde le même rythme jusqu’au bout de la séance, n’hésitez pas à écouter de la musique entraînante.

Relâcher ses émotions

L’objectif principal d’une séance de breathwork est de parvenir à libérer ses émotions. En effet, nous avons tous des émotions fortes profondément enfouies (souvent des émotions négatives) que nous n’arrivons pas à laisser sortir. Cela permet de se libérer d’un lourd fardeau. Une fois ses émotions canalisées et envolées, vous allez vous sentir plus serein et plus léger.

Se forger un mental d’acier

Lorsque vous pratiquez le breathwork, vous entrez dans un état de transe qui vous fait vous remémorer de vieux souvenirs oubliés. La plupart du temps, il s’agit de souvenirs enfouis que l’on souhaite oublier (des événements tristes, traumatisants, effrayants… ). Ils représentent un obstacle qui vous empêche d’aller de l’avant. Le breathwork vous aide à y faire face et donc à surmonter vos peurs. À la fin de la séance, vous éprouvez un sentiment de satisfaction et de fierté.

Améliorer ses capacités de concentration

Lors d’une séance de breathwork, vous êtes confronté à vous-même, à vos pensées, sans aucune distraction extérieure. La meilleure solution pour y parvenir est de s’inscrire à un séjour de breathwork qui vous éloigne de votre vie quotidienne. En concentrant votre esprit sur votre respiration, votre concentration s’améliore. Le breathwork est d’ailleurs un excellent remède pour les personnes qui souffrent de troubles de la mémoire.

Réduire le stress et l’anxiété

Plusieurs études ont été menées et ont révélé que la pratique du breathwork aide à prévenir les problèmes psychologiques comme l’anxiété et la dépression.

Les personnes sont constamment confrontées au stress. Cependant, certains individus y sont plus sensibles que d’autres. À cause du stress, votre rythme cardiaque s’accélère, votre esprit se trouble et vous perdez vos moyens. Le breathwork aide à réguler votre respiration et vos battements de cœur. Ainsi, votre cerveau est oxygéné, vous êtes plus détendu et vos idées s’éclaircissent.

Faciliter la circulation du sang

Comme vous avez pu le constater, le breathwork possède de nombreux avantages qui agissent sur l’esprit, mais il peut également agir sur votre santé physique. En effet, en modifiant votre manière de respirer, vous stimulez la circulation sanguine dans vos veines. La respiration rapide permet d’oxygéner plus facilement et plus rapidement le sang, ainsi le fonctionnement de tous vos organes est optimisé. Un sang bien oxygéné entraîne un système immunitaire plus résistant, mais également un corps plus énergique.

A présent, vous connaissez tous les détails de la pratique du breathwork : ses risques, ses avantages, mais aussi les étapes à suivre.