Quelle formation pour travailler avec les animaux ?

white wolf on green grass during daytime

La perception que nous avons pour les animaux a beaucoup évolué ces dernières années. Aujourd’hui, les animaux font partir intégrante de la vie en familles de plusieurs ménages. Même, dans les grandes forêts et savanes, les animaux sont protégés et entretenus pour leurs sauvegardes. Cet article apporte des informations tangibles sur les formations que vous devez faire pour travailler avec les animaux.

Le Toiletteur canin ou animalier

Le toiletteur canin est celui qui s’occupe de l’entretien corporel des animaux. Dans ce sens, il lave, baigne, tond, les animaux. Il assure également le peigne ainsi que la coupure des poils des animaux de compagnie. Ceux-ci sont principalement les chats et les chiens. Suivant cette logique, le toiletteur animalier doit être habile et doux avec ses mains. Il doit aussi avoir une bonne relation avec les animaux.

Lire également : CBD : peut-il soulager les douleurs liées à l'arthrose chez le chien ?

Par ailleurs, pour être toiletteur canin, vous devez au préalable avoir certaines compétences prouvées par des diplômes d’état. Ainsi, le toiletteur d’un chien, doit obtenir un diplôme de niveau CAP (Certificat d’Aptitude professionnelle). Ce diplôme doit être reconnu par les  professionnels du secteur ainsi que l’État. Pour l’avoir, vous devez réaliser une formation théorique et pratique. Cette formation s’effectue dans une école nationale d’animalerie légalement installée dans votre pays. La formation dure généralement deux ans. À l’issue de la formation, vous devez obtenir un contrat de professionnalisation qui vous permettra d’exercer librement.

Le soigneur animalier

Le soigneur animalier travaille dans tous les lieux où vivent les animaux tels que les Zoos, les parcs animaliers, les parcs aquatiques, ou même les aquariums. Ils travaillent aussi dans les refuges, ainsi que les cliniques vétérinaires. En effet, le soigneur animalier distribue la nourriture aux animaux et assure l’entretien des lieux où vivent ces animaux. Ils assistent également le vétérinaire dans l’exécution de son travail, tout en faisant le suivi des reproductions entre les animaux. De même, il assure l’inventaire de la nourriture que les animaux doivent prendre au quotidien sans oublier leurs médicaments ainsi que les équipements d’entretiens.

A lire également : Que savoir sur la technique du mewing ?

Pour faire court, le soigneur animalier joue le rôle d’auxiliaire des travaux pour le bon fonctionnement des centres d’accueil des animaux. Ceux-ci peuvent être exotiques, familiers, sauvages ou même apprivoisés. Pour exercer légalement et efficacement le métier, vous devez obtenir un certificat de soigneur animalier. Celui-ci est délivré au CFA (Centre de formation des apprentis). La formation au métier de soigneur animalier peut être réalisée aussi au niveau du parc zoologique.

Aussi, vous pouvez opter pour le CFPPA (centre de formation professionnelle et de promotion agricole pour adulte) du Loir-et-Cher pour être un soigneur animalier. Il est important de rappeler qu’avant d’être accepté au CFPPA, il faut d’abord avoir quelques expériences dans le secteur. Pour finir, vous pouvez obtenir votre quitus de soigneur animalier dans les lycées agricoles.

Auxiliaire vétérinaire

L’auxiliaire vétérinaire est l’un des métiers indispensables pour le bon fonctionnement des centres animaliers. Il assure l’hygiène, la sécurité, le secrétariat médical, de l’établissement. C’est lui qui aide véritablement le vétérinaire dans son travail. Ce métier se rapproche du soigneur animalier, mais diffère de ce dernier au niveau du lieu de travail. Ainsi, le soigneur animalier travaille à n’importe quel endroit où se trouvent les animaux. Tandis que l’auxiliaire vétérinaire travaille généralement dans un cabinet.

Par ailleurs, avant d’être un auxiliaire vétérinaire, vous devez obtenir le titre ASV (Auxiliaire spécialisé vétérinaire) GIPSA (groupement d’intérêt public-formation santé animale). Celui-ci est délivré par l’APForm enregistré au RNCP (répertoire national des qualifications professionnelles). Dans ce cadre, vous devez suivre une formation pendant deux ans, via le contrat de professionnalisation ou le contrat d’apprentissage. L’autre contrainte avant d’accéder à la formation est l’obtention du Bac. De même vous devez réunir 70h d’expérience dans une entreprise vétérinaire avant de valider votre inscription.

L’éducateur animalier

Pour travailler avec les animaux, vous pouvez faire une formation professionnelle pour être éducateur animalier. Ce dernier assure l’hygiène, l’alimentation, le dressage des animaux de compagnies. Il doit avoir une grande capacité relationnelle avec les animaux. Il doit aussi être rigoureux et ferme. Contrairement aux autres métiers, l’éducateur animalier travaille en étroite collaboration avec le propriétaire de l’animal. Dans ce sens, ils exercent généralement leurs tâches dans la maison où vit l’animal.

Par ailleurs, aucun diplôme n’est exigé pour être un éducateur animalier. Toutefois, pour être plus efficace et avoir une bonne notoriété pour le métier, vous devez suivre une formation dans une Lycée professionnelle agricole. Ici, la formation se fait par alternance et vous permettra d’obtenir le Brevet professionnel d’éducateur animalier.