Est-ce que la CMU prend en charge les implants dentaires ?

Saviez-vous qu’il est possible d’obtenir une prise en charge de la CMU pour la pose d’un implant dentaire ? Cependant, ce droit est soumis à quelques conditions. Dans cet article, vous découvririez tout ce qu’il faut savoir sur la CMU et les implants dentaires.

Qu’est-ce que la CMU ?

La Couverture maladie universelle, encore appelée (CMU) sous sa forme abrégée, est une couverture sociale française qui donne droit aux soins ou aux remboursements des soins à tout citoyen français ou non résident en France métropolitaine ou en outremer. Bien qu’elle n’exclue personne, la CMU n’était destinée qu’aux individus qui ne sont pas couverts par un régime d’assurance obligatoire et dont le revenu fiscal de référence était inférieur au plafond annuel fixé. Sans cette condition la CMU était payante.

Lire également : Comment puis-je devenir assistante en garde d'enfants ?

À partir du 1er janvier 2016, la CMU a été remplacée par la protection universelle maladie (PUMA). Mais une Couverture Maladie universelle complémentaire (CMU-C), a vu le jour le 1er novembre 2019. Si cette dernière ne présente pas les mêmes avantages que la CMU de base, elle donne droit aux personnes à faible revenue d’obtenir gratuitement une mutuelle santé pendant une année entière.

Dans tous les cas, la sécurité sociale ne prend en charge que les opérations médicales, jugées nécessaires. Dès lors, certaines opérations comme les implants dentaires ne bénéficient pas de la prise en charge de la CMU. Cependant dans des cas particuliers, il est possible que la CMU couvre les frais d’une implantation dentaires.

A lire aussi : Comment trouver le sommeil naturellement ?

Dans quel cas les implants dentaires sont pris en charge par la CMU ?

Les traitements visant à corriger la mauvaise disposition des dents et les prothèses dentaires fixe ou amovible sont assurés par la couverture maladie universelle complémentaire. Néanmoins, si les prothèses ne sont pas en accord Sécurité sociale. Elles ne sont pas prises en charge.

ce que la CMU prend en charge les implants dentaires

En effet, la CMU ne couvre que les soins de grande nécessité. Et s’il est établi que vous les prothèses dentaires ne sont pas indispensable au bénéficiaire de la CMU, la sécurité sociale n’assurera pas le traitement. Pour cela, il est important de demander plus de précision auprès de du dentiste-chirurgien avant d’entamer votre traitement.

Aussi convient-il d’ajouter que pour un enfant toujours en phase de croissance, un implant dentaire n’est pas permis, quel que soit le problème dentaire qu’il a. On estime généralement dans ce cas que l’enfant qui a perdu ses dents peut les retrouver en grandissant, puisqu’il n’a pas encore terminé sa phase de croissance.

Pour ce qui est d’un adulte qui pour une chimiothérapie par exemple, a perdu ses dents, il peut bénéficier de l’assistance de la CMU pour son implant dentaire. Mais avant cela, il doit suivre quelques procédures :

  • Consulter son chirurgien-dentiste et lui faire part de sa situation. Ce dernier aura pour objectif d’apprêter une demande de prise en charge qui sera adressée à la sécurité sociale en ce qui concerne la prise en charge de l’implantation de dent artificielle. Les documents qui prouvent que le patient a subi une chimiothérapie et que c’est celle-ci qui est à la base de la perte de ses dents ainsi que les résultats des examens du patient doivent être joints à la demande à envoyer par le médecin ;
  • Le médecin-conseil de la caisse d’assurance-maladie, saisis la demande puis donne son avis à propos de la suite à donner ;
  • Il revient finalement à la caisse d’assurance-maladie d’annoncer aux demandeurs si oui ou non il pourra bénéficier de son traitement assuré.

Si la suite de la caisse d’assurance-maladie n’est pas favorable au patient, ce denier peut adresser une requête à la commission amiable de la caisse d’assurance-maladie pour réexaminer sa demande.

Si sa demande est à nouveau rejetée, le patient ne dispose plus d’aucun moyen pour obtenir une couverture pour la pose de son implant dentaire. Les frais de l’opération seront donc à sa propre charge, le cas échéant.

Faire des implants dentaires en Turquie?

Il est possible d’obtenir des implants dentaires en Turquie. Il existe de nombreuses cliniques, comme Body Expert, qui proposent ce type de traitement. Le coût de l’opération dépend de la clinique que vous choisissez et du nombre d’implants dont vous avez besoin.

Certaines personnes choisissent d’aller en Turquie pour se faire poser des implants dentaires parce que le coût est beaucoup moins élevé qu’en France. Vous pouvez trouver des cliniques qui offrent une prestation d’implant dentaire à partir de 220 euros. Toutefois, il est important de faire des recherches avant de choisir une clinique. Assurez-vous de lire les commentaires d’anciens patients et demandez des références à votre chirurgien-dentiste.

Si vous envisagez de vous faire poser des implants dentaires en Turquie, consultez d’abord votre compagnie d’assurance. Certaines compagnies d’assurance peuvent couvrir le coût de l’opération. D’autres peuvent ne couvrir qu’une partie du coût. Il est important de noter que tous les implants dentaires ne sont pas couverts par les assurances. Si vous avez un type d’implant spécifique en tête, demandez à votre dentiste s’il est couvert.

Si vous n’êtes pas couvert par une assurance, il existe toujours des moyens de financer vos implants dentaires. De nombreuses cliniques proposent des options de financement, et de nombreuses banques offrent également des prêts pour les procédures médicales.