Comment mener une analyse stratégique ?

13

Comment pouvons-nous stimuler les changements commerciaux et améliorer les performances avec le numérique ? Avant de déterminer les actions à effectuer, il est essentiel de procéder à une analyse complète des actions existantes. Par conséquent, le diagnostic est la première étape du processus stratégique. Nous pouvons distinguer deux axes : le diagnostic interne pour identifier les forces et les faiblesses de l’entreprise, et les diagnostics externes pour analyser les opportunités et les menaces dans l’environnement. En anglais, nous parlerons d’une analyse SWOT, l’acronyme de Strengths, Weaknesses, Opportunities and Threats. Découvrez comment orienter le diagnostic stratégique d’une entreprise dans cet article.

****0

A lire aussi : Comment vendre sur Facebook en 5 étapes PDF ?

1 — Pourquoi établir un diagnostic stratégique interne et externe

Un diagnostic commercial consiste à effectuer une analyse détaillée afin de mettre en évidence les forces et les faiblesses de l’entreprise. Le but On peut le résumer en identifiant tous les problèmes qui peuvent entraver le développement de l’entreprise pour les corriger, ainsi que pour découvrir toutes les possibilités d’en tirer pleinement profit. La première étape de ce diagnostic est interne. Elle s’intéresse à toutes les ressources propres de l’entreprise pour l’optimiser et ainsi améliorer le fonctionnement de l’intérieur. La prochaine étape, le diagnostic externe , portera sur l’environnement dans lequel l’entreprise opère.

A lire aussi : Quelle est l'utilité du compte de résultat ?

Ainsi, le diagnostic sert un objectif précis : définir une stratégie adéquate pour que l’entreprise atteigne ses objectifs : gagner en compétitivité, augmenter ses ventes de manière productive, investir de nouveaux marchés… Commencez donc par définir vos objectifs à court, moyen et long terme . diagnostic stratégique plusieurs questions :

  • Quelle est la situation actuelle de l’entreprise ? Les ressources, ses compétences, l’état du marché…
  • Quels sont les points forts, les faiblesses et les opportunités  ?
  • Quelles mesures faut-il prendre pour atteindre les objectifs fixés  ?
  • Quelles ressources (humaines et financières) devraient être allouées à ces actions ?

2 — Analyse des ressources internes de votre organisation

Comme nous l’avons vu, le diagnostic stratégique interne concerne directement l’entreprise. Il consiste à rédiger l’état des choses :

  • ressources de l’entreprise ;
  • De ses compétences.

À cette fin, quatre types de ressources seront analysés en particulier :

  • Matériaux : bâtiments, équipements, outils…
  • Financiers : trésorerie, capacité de financement…
  • Humain : les compétences, les connaissances et le savoir-faire des équipes.
  • Intangible : posséder des licences, une image de marque…

Analyse des ressources matérielles

Il s’agit des équipements de l’entreprise, tels que des véhicules, des bâtiments ou des outils. L’analyse se concentre sur plusieurs points : différentes sources, quantité, performances, fiabilité et âge . Cela vous permet de déterminer l’impact de vos actifs corporels sur la compétitivité et la productivité de votre entreprise.

Analyse des ressources

De nombreux éléments entrent dans cette catégorie : le niveau d’endettement, la capacité d’investissement, les capitaux propres, la rentabilité , la solvabilité financières , les résultats financiers… Cette partie de l’analyse est particulièrement important, car il permet de déterminer quelles ressources financières vous pouvez allouer à vos actions futures.

Analyse des ressources humaines

Les ressources humaines devraient être analysées d’un point de vue qualitatif et quantitatif :

  • Qualitatif : quelles sont les expériences, le savoir-faire, les compétences des employés… ? D’autres critères, tels que l’absentéisme ou le nombre d’accidents du travail pouvant indiquer des problèmes internes, doivent également être respectés.
  • Quantitative : le nombre d’employés, leur emploi, leur profil socio-démographique…

L’analyse quantitative permet de déterminer si le nombre de membres du personnel doit être réduit ou augmenté et, dans l’affirmative, quels profils spécifiques devraient être ciblés. L’analyse quantitative met en évidence les compétences et le savoir-faire à exploiter ou à acquérir.

Analyse des ressources immatérielles

Cette analyse se concentre sur tous les autres types d’actifs  : technologies, communications, systèmes d’information ou image de marque utilisée. Autant d’éléments qui peuvent être des forces ou des faiblesses en fonction de votre situation actuelle.

Une analyse approfondie vous permet de mieux comprendre vos forces et vos faiblesses. Cette analyse initiale, ainsi que les éléments suivants (diagnostic externe), peuvent être combinés à une intelligence stratégique pour mieux comprendre votre environnement et la position de vos concurrents dans votre secteur d’activité. Le but ultime des diagnostics internes est d’avoir une image claire et précise de votre situation actuelle afin de déterminer quels éléments vous devez exploiter ou améliorer pour qu’elle évolue. Une fois cette étape terminée, ainsi que le diagnostic stratégique externe, vous saurez comment obtenir un avantage concurrentiel décisif dans votre secteur d’activité .

3 — Stratégique externe

diagnostic

L’entreprise évolue vers un environnement qui a un impact direct sur le développement et qui évolue constamment . Ces changements peuvent être utiles (dans ce cas, ils devront pouvoir en profiter pour avoir une chance) ou problématiques (il faut trouver des solutions pour les contourner ou les modifier).

La préparation d’un diagnostic stratégique externe aide à maintenir des leviers clés, des opportunités ou un potentiel de développement . Il repose sur deux analyses clés :

  • Le macro-environnement (technologie, politique, culture…)
  • ; Le micro-environnement (clients, fournisseurs, concurrents…).

Le Macro Environnement>

L’entreprise peut être affectée par un grand nombre de facteurs positifs ou négatifs. La méthode Pestel est un outil de diagnostic stratégique très intéressant pour les aider. identifier :

  • Politique : Les politiques mises en place peuvent affecter vos activités (subventions, régulation du marché…)
  • Économique :; crise économique, baisse ou augmentation des taux d’intérêt…
  • Sociologique ou socioculturelle : lorsque les consommateurs commencent à s’intéresser ou à se détourner de certains produits ou services ;
  • Technologique  : il s’agit d’innovations qui peuvent réduire les coûts, améliorer la production ou simplement l’arrivée de nouveaux produits ou technologies dans votre secteur d’activité
  • Respectueux de l’environnement : il peut s’agir de matières premières qui doivent être exploitées ou dont l’utilisation est actuellement remise en question, de nouvelles façons de réduire son impact écologique…
  • Légal : nouvelles réglementations, lois fiscales sur les sociétés…

Le micro-environnement

L’analyse micro-environnement permet de mettre en évidence toutes les menaces externes existantes, mais également toutes les possibilités à saisir . Pour ce faire, elle s’intéresse aux différents acteurs de votre entreprise :

  • les concurrents et les nouveaux arrivants sur le marché ;
  • les fournisseurs ;
  • Les clients ;
  • Alternatives : par exemple, lorsqu’une innovation rend votre offre de produits moins attrayante ou pertinente ;
  • Les bailleurs de fonds.

En analysant votre environnement, vous comprenez les menaces qui pèsent sur votre entreprise, mais également quelles opportunités peuvent être exploitées

Chacun de ces acteurs peut représenter une menace ou une opportunité. Par exemple, un grand nombre de fournisseurs potentiels est une opportunité car elle vous permet de concurrencer les meilleurs tarifs et services. À l’inverse, un nombre réduit de fournisseurs potentiels entraînera une plus faible flexibilité pour trouver ou gérer de meilleurs tarifs. négocier.

4 — Le SWOT

Vous avez effectué vos diagnostics internes et externes. Vous disposez donc de nombreuses données utiles, mais la quantité et la diversité peuvent rendre la lecture et l’exploitation difficiles. Pour éviter cet écueil, vous pouvez utiliser la méthode SWOT (Strong, Weaknesses, Opportunities, Threats) en français : forces, faiblesses, opportunités et menaces. Il suffit de reprendre les éléments mis en évidence lors des diagnostics internes et externes pour faciliter la schématisation .

L’analyse SWOT collecte et coupe toutes les données pour une meilleure compréhension. Il est divisé en deux axes, lui-même divisé en deux sections.

L’axe interne (il est basé sur les informations obtenues avec diagnostic interne) :

  • Vos forces : tous les éléments qui sont déjà en votre possession ou qui jouent à votre avantage et vous permettent de atteindre des objectifs.
  • Vos faiblesses : tous les éléments qui empêchent votre développement ou susceptibles de vous empêcher d’atteindre vos objectifs.

L’axe externe (il est basé sur les informations obtenues avec diagnostic externe) :

  • Vos opportunités : un nouveau marché à investir, des technologies émergentes qui peuvent servir vos intérêts…
  • Vos menaces : tout ce qui menace la durabilité ou la performance de l’entreprise.

Le schéma obtenu avec la matrice SWOT se concentre sur les éléments clés, c’est un véritable résumé des leçons à tirer. C’est pourquoi il se trouve généralement sur une page. SWOT vous permet de définir une stratégie claire et pertinente pour atteindre vos objectifs.

L’établissement d’un diagnostic stratégique permet de mettre en évidence toutes les forces et les faiblesses d’une entreprise. Cette analyse vous donne toutes les clés pour comprendre quels éléments gênent votre expansion et corrigez-les. C’est également une source importante de leçons à apprendre sur la saisie des opportunités et des leviers à utiliser. Cet audit stratégique doit être à la fois interne et externe pour être véritablement complet et pertinent. Les résultats ont une incidence directe sur votre processus décisionnel stratégique : cela vous donne une ligne que vous devez suivre pour atteindre vos objectifs à court, moyen et long terme.

****1