Comment s’appelle l’assurance retraite ?

Comment s'appelle l'assurance retraite ?

L’assurance retraite est l’une des assurances les plus importantes en France. De plus, il s’agit de l’assurance la plus importante en termes de personnes qui en possède une. En effet, c’est 36 millions de personnes en France qui sont couvertes par cette assurance qui vise à protéger toutes les personnes ayant arrêté de travailler. Ce qui est intéressant à constater, c’est que de plus en plus de personnes semblent se renseigner sur cette assurance, et pas uniquement des personnes déjà à la retraite.

C’est quoi l’assurance retraite ?

L’assurance retraite en France est un système de cotisations sociales permettant de financer la pension de retraite pour les personnes n’ayant plus l’âge de travailler. L’assurance retraite permet de couvrir les personnes concernées, mais surtout d’apporter des garanties sur le versement d’une pension essentielle pour le train de vie des retraités. La retraite est, en vérité, devenue une question d’ordre politique, et beaucoup de gens souhaitent désormais avoir la retraite la plus tranquille possible.

Lire également : Les clés pour réussir son budget familial et atteindre ses objectifs financiers

L’assurance retraite est gérée depuis 2010 par la CARSAT, la caisse d’assurance retraite et de santé au travail. La CARSAT est un organisme qui dépend également de deux autres caisses, à savoir la CNAM (caisse nationale d’assurance maladie), mais également la CNAVTS (caisse nationale de l’assurance vieillesse des travailleurs salariés). La CARSAT a été mise en place en France par le biais des ARS (agences régionales de santé), visant à mieux répartir, de manière régionale, les différentes problématiques relevant du domaine de la santé.

À noter aussi que pour la région Île-de-France, c’est la CNAV qui gère toutes les questions de la santé et de l’assurance retraite. La CNAV, contrairement à la CARSAT, est la caisse nationale d’assurance vieillesse. Pour les retraités de Paris et de ses alentours, c’est une caisse nationale et non régionale qui gère le problème.

A voir aussi : Les incontournables outils pour une gestion financière optimale

Comment marchent les cotisations envers la CARSAT ?

Chaque année, le gouvernement français va établir ce que l’on appelle des barèmes afin de déterminer, en fonction de plusieurs critères, combien une société va devoir verser à la caisse de retraites. Parmi ces critères d’entreprises, on retrouve le nombre d’employés, le chiffre d’affaires, etc. Ce qu’il faut retenir, c’est que la contribution des retraités est à la fois un élément collectif et obligatoire. En effet, tout le monde est obligé en tant que citoyen français de payer sa propre retraite, mais également celle des autres.

Il est également important de retenir que le système des retraites est un système personnel et  proportionnel, comme celui des impôts. Chacun va donc verser une somme en proportionnelle à ses revenus envers le système de retraite. Le système de cotisation sociale permet également de financer la pension de réversion, qui est une somme qu’une personne va toucher après le décès d’une personne proche.

Enfin, le montant perçu par une personne bénéficiant d’une assurance retraite est lui aussi, proportionnel par rapport à certains critères qui font débat d’un point de vue politique. Ces critères sont notamment les revenus de la personne, le nombre de trimestres que cette dernière a effectué durant son temps d’emploi, mais également le nombre d’années où la personne n’a pas pu travailler.

Le régime actuel des retraites permet donc, ou du moins a pour objectif, d’offrir de la sécurité ainsi que des aides financières aux personnes ayant passé l’âge de travailler. Et c’est véritablement cet élément qui pose autant un problème actuellement, car beaucoup de gens estiment que l’âge actuel de départ en retraite, à savoir 62 ans à taux plein, est trop élevé.

Contacter l’assurance retraite en cas de besoin

Pour contacter l’assurance retraite ou la CARSAT en cas de besoin, vous pouvez les joindre de différentes façons. La première est de les contacter par téléphone avec le numéro gratuit suivant : 3960. Si vous souhaitez contacter l’assurance retraite pour un problème précis, vous avez par ailleurs la possibilité de remplir un formulaire de contact en ligne. Vous pouvez sinon envoyer un courrier à la caisse de votre région.

Quels sont les avantages de l’assurance retraite pour les travailleurs ?

Au-delà du versement d’une pension de retraite, l’Assurance retraite offre plusieurs avantages pour les travailleurs. Tout d’abord, elle permet de cotiser en vue d’une retraite future avec des taux attractifs et avantageux. Effectivement, plus on commence à cotiser tôt dans sa carrière professionnelle, plus la pension sera importante à l’âge de la retraite.

L’Assurance retraite propose aussi un certain nombre de dispositifs facultatifs pour compléter ses revenus au moment du départ en retraite. Par exemple, il est possible de souscrire une assurance-vie ou encore un Plan Épargne Retraite (PER) qui permettent une récupération fiscale intéressante lors des versements mais aussi lors du déblocage.

L’Assurance retraite offre une protection sociale aux travailleurs tout au long de leur vie active. Elle couvre notamment les accidents du travail ainsi que les maladies professionnelles qui peuvent survenir pendant la période d’exercice du métier.

Elle propose aussi des aides financières pour faciliter le maintien à domicile des personnes âgées en situation de perte d’autonomie, comme par exemple l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

L’Assurance retraite présente donc plusieurs avantages pour les travailleurs : préparer efficacement leur départ à la retraite pour anticiper leurs besoins futurs ; bénéficier d’une protection sociale durant toute leur vie active ; compléter leurs revenus au moment du passage à la vie post-professionnelle et surtout vivre paisiblement cette étape cruciale grâce aux différentes aides mises en place.

Comment est calculée la pension de retraite versée par l’assurance retraite ?

L’un des avantages les plus importants de l’Assurance retraite est le versement d’une pension de retraite. Mais comment est-elle calculée ?

La pension de retraite versée par l’Assurance retraite dépend principalement de deux facteurs : la durée d’activité professionnelle et le montant des cotisations versées.

Il faut savoir que pour pouvoir bénéficier d’une pension à taux plein, il faut avoir atteint l’âge légal maximal fixé à 62 ans (sauf cas particuliers comme les carrières longues). La durée de cotisation minimale requise varie en fonction des années travaillées jusqu’à un maximum de 43 ans pour une génération née après 1962.
Le montant de la pension elle-même dépendra donc du nombre annuel moyen de trimestres validés. Pour obtenir ce chiffre qui fait office de référence pour le calcul final, on additionne tous les salaires soumis aux cotisations sociales perçus au cours du temps passé dans la vie active et on divise ensuite cette somme par le nombre total de trimestres validés.

Une fois ce chiffre obtenu, différentes règles s’appliquent selon les générations. Par exemple, pour ceux ayant débuté leur carrière professionnelle avant 2012, le taux plein correspondait à une durée totale minimale requise égale à celle mentionnée précédemment, soit 166 trimestres pendant toute leur carrière professionnelle (soit environ 41 ans). Actuellement, c’est différent avec un système basé sur un âge pivot avec un tout nouveau calcul prenant en compte les périodes de chômage et la durée de cotisation.

Pour bénéficier d’une pension de retraite avantageuse offerte par l’Assurance retraite, vous devez travailler suffisamment longtemps et régulièrement. Le montant final dépendra aussi du salaire moyen perçu au cours de votre carrière professionnelle.